top of page

L'ÉTÉ 

L'été est un projet d'écriture et d'iconographie. Un projet politique et philosophique sur notre manière de faire face et de vivre. C'est une réflexion sur un horizon qui peut encore rêver de lyrisme et de plaisirs.

 

"L'érotisme de l'été est capable de reconcilier l'individu au monde. Il est ce silence qui ne s'ennuie pas. Cette observation qui fait rêver. Ce mélange d'introspection si particulière que permet l'air frais du soir après une vague de chaleur, et en même temps ce regard incessement posé sur les autres. Cette envie de dialogue tout en donnant le meilleur de soi. L'été, c'est la consécration. L'été, c'est la seule saison possible si les autres continuent à exister".

Ce projet artistique et de recherche se place dans un environnement changeant et un contexte de mise en tension. Alors que les enjeux sont cosmologiques et nous demandent de nous situer dans l'altérité, l'envie du refuge et du retour en arrière guête. Les modes de vie questionnent, interrogent, se refondent. La relation que l'on construit vis-à-vis du monde qui nous entoure se repense et nous avons besoin d'images, de sensations, d'inspirations pour prendre place et agir. C'est un mouvement vers la transcendance. C'est une recherche de contemplation poétique et politique.

"Ces moments d’intrusion dans la tranquillité de l’été qui transforme la plage de ville en un espace assourdissant nous ramènent à la dureté de la rue qu’un regard ne suffit plus à apaiser sous peine de subir encore et encore, incessamment, ces cris et ces appels à la recherche de la moindre unité pour manger et dormir. Il faut alors une posture et une énonciation pour s’en sortir. Prendre le temps. Ecouter, puis s’affranchir de l’écoute, pour devenir acteur de cette scène qui se déroule avec nous. La plage est la cité et ce devenir de citoyen se fait dans l’interaction que l’on a avec nous autres". 
bottom of page